La presse parle de nous !

Page principale : Assemblée Générale 2009 et article Internet Forez-info.com

1/ Assemblée Générale - Avril 2009 :

ASPAS AG 2009
Le Progrès - Avril 2009 - Assemblée Générale

2/ Article Internet Forez-info.com - Décembre 2008 :

Dans le feu de l'action: l'ASPAS PDF Imprimer Envoyer
Écrit par FI   
Depuis 2003, l'adjudant Pascal Clouvel est le président de l'Amicale des Sapeurs-Pompiers de l'Agglomération Stéphanoise (ASPAS). L'ancien champion de France d'athlétisme nous a donné rendez-vous à La Terrasse au Centre Départemental d'Incendie et de Secours (CDIS)  pour évoquer l'association.

Il existait une Amicale des Sapeurs Pompiers Professionnels de Saint-Etienne, qui a été dissoute au moment de la départementalisation, entre 2002 et 2003. L'Amicale, dans nouvelle forme, comprend environ 360 "actifs" , professionnels ou volontaires, appartenant aux trois casernes de Saint-Etienne (CIS La Métare, Chavanelle et La Terrasse) auxquelles il faut ajouter ceux du CIS de Roche-Le Berland (Roche-la-Molière) et ceux de l' Unité de Traitement de l'Alerte Sud (UTA) du Centre de Traitement de l'Alerte (CTA*). Depuis le 1er novembre, l'Amicale intègre également les amicalistes retraités stéphanois, au nombre de 120; ce qui porte à environ 500 le nombre de membres de l'ASPAS, répartis au sein de six sections. Le Conseil d'administration, pour sa part, est composé de 24 membres élus pour trois ans et qui donnent la ligne de conduite à tenir.  Les prochaines élections du C.A. et du bureau auront lieu en 2009.


Pascal Clouvel a succédé au colonel François Driol (1985-1989), commandant Alain Gauthier (1990-1992), commandant André Despréaux (93-97), et au capitaine Robert Souvignet (1998-2001)

A quoi sert-elle cette amicale ? **  "Elle s'efforce aussi à son niveau d'améliorer les locaux de vie des casernes, de créer une convivialité et de renforcer l' esprit d'équipe et de solidarité, d'être un bon complément de l'Institutionnel " , nous répond Pascal Clouvel. " Elle organise des "journées cohésion" avec les épouses et les enfants et agit aussi un peu comme un Comité d'entreprise dans son volet social et culturel ", poursuit-il. " En proposant par exemple des chèques vacance ou en mettant en place un arbre de Noël des Pompiers Stéphanois, avec des spectacles et des cadeaux. Elle organise aussi une journée dédiée au retraités, la fête de la Sainte Barbe, et des soirées de réveillon..."

 Sa vocation sociale va plus loin en aidant à financer pour ses membres une assurance complément de salaire qui prend en compte les spécificités du métier. Elle apporte encore une aide financière en cas de coup dur (maladie par exemple) et soutient les orphelins de Sapeurs Pompiers jusqu’à leur majorité. "Actuellement, une dizaine de pupilles sont soutenus par l'ASPAS sur l'agglomération stéphanoise, à raison de 200 euros/an, et en complément de l'Union Départementale " , souligne son président.


Pompiers ligériens sur la Transmassif (/DR)

La pratique sportive occupe aussi une place très importante dans la vie des amicalistes, pour des raison évidentes. Et de longue date ! Bien avant la naissance de l'actuelle ASPAS. En février 1986, c'est à Saint-Etienne que fut organisé le 1er Championnat de France de ski de fond pour les pompiers. Par - 20°C, il fut remporté par le Stéphanois Bruno Fléchet alors considéré un des trente meilleurs fondeurs français. Il mit dans le vent 64 concurrents venus de huit départements. Deux ans plus tard, l'Amicale organisait le 9e Championnat d'Europe de volley-ball. Un "pays", Dominique Desgranges, faisait partie de l'effectif tricolore. En 1994, l'équipe de foot de l'ancienne Amicale remportait la coupe René Guitay. Aujourd'hui encore, les amicalistes ont régulièrement l'occasion de briller dans les compétitions, qu'elles soient  locales ou nationales et dans différentes disciplines. Dernièrement, Sébastien Blondel a décroché un 2e titre de champion de France VTT et plusieurs basketteurs de l'ASPAS ont contribué à obtenir une 2e place lors des 12emes Championnats de France de Basket Sapeurs-Pompiers. D'autres encore participent à la Sainté Lyon (Rémi Lancha par exemple) ou à la Transmassif qui vit cette année participer une dizaine de soldats du feu ligériens appartenant aux CIS de Roanne et aux CIS stéphanois.  Cette année 2008 aura vu naître encore  une équipe de rugby.



Elle fut surtout marquée par la 1ère édition de l'Aspasienne. Avec cette compétition, on rejoint un autre engagement statutaire de l'association, l'action caritative, qui ne fait finalement que coucher sur le papier une mentalité propre à tout pompier.  L'épreuve consistait en une montée chronométrée de cyclisme entre Saint-Etienne et Le Bessat ainsi que deux circuits de marche. Les fonds récoltés (9000 euros) ont été reversés à trois associations qui oeuvrent en faveur des enfants.

Le sport est enfin l'occasion, souvent, de rendre hommage aux pompiers stéphanois disparus. C'est le cas avec la Coupe Paul Desgranges. Depuis 1974, marquée par le décès du pompier sur un terrain de foot, un tournoi organisé par la caserne de Chavanelle réunit les "footeux" à Méons. Le "Défi vert", ouvert aux policiers, gendarmes et SAMU, honore pour sa part la mémoire de Bruno Fléchet, évoqué plus haut, décédé en 2004.


Au volet humanitaire, évoquons encore le projet "Les Gueules noires", né en 2004 de la rencontre entre l'association Mosaique de Veauchette et l'ASPAS.  La comédie musicale, qui rend hommage à ces autres protégés de Sainte Barbe, a engrangé 34 000 euros, reversés à 7 associations dont les Pupilles des Sapeurs Pompiers de la Loire. Les 25 et 26 septembre 2009, la troupe présentera son nouveau spectacle, "Du côté de Montmartre" , en préambule au Congrès national des Pompiers. Mais la grande idée serait de "ressusciter" la "Nuit de la Vie". De 1989 à 1998, cette manifestation, à dix reprises, a réuni plaine Achille des milliers de personnes et a permis notamment de financer une partie de l'hélicoptère du SAMU. A voir...


La revue de l'Amicale a fêté ses 20 ans cette année

Un dernier mot enfin avec ce qui était à l'origine le but de notre déplacement à La Terrasse, dans le cadre de ce qui ne devait être qu'une simple brève d'actualité: le calendrier. Depuis plusieurs semaines, les soldats du feu  font du porte à porte sur dix communes (Villars, La Fouillouse, Saint-Genest-Lerpt...) pour écouler leurs 38 000 calendriers. Ceux-ci fournissent à l'association ses principaux revenus. Au niveau du prix rien n'a changé - il n'y a pas de prix fixé - mais on note du nouveau dans son contenu avec des conseils pour prévenir les accidents domestiques. Il se distingue aussi par son côté rétro. Il est en effet illustré de cartes postales anciennes de Saint-Etienne, en noir et blanc ou en couleurs, offertes les Amis du Vieux Saint-Etienne et de photos de matériels en couleurs: pompes à bras, extincteurs, échelle rosalie, etc.  En 2007, tous les calendriers ont été vendus, d'après Pascal Clouvel. Ce devrait être encore le cas cette année et l'adjudant remercie chaleureusement les Stéphanois: " Pour le bon accueil qu'ils nous témoignent, malgré le contexte financier difficile. "

Notes:

* Une autre UTA est située à Roanne.
** Cette amicale n'est évidemment pas la seule dans la Loire qui compte 73 casernes.